Évolution du taux de chômage selon le niveau de diplôme
Unité : %
Diplôme supérieur à bac + 2
en %
Aucun diplôme ou CEP
en %
Ensemble
en %

Écart entre les non-diplômés et les diplômés du supérieur
en points de %
Rapport entre les non-diplômés et les diplômés du supérieur
19875,011,69,06,62,3
19884,811,78,86,92,4
19893,811,28,27,42,9
19903,711,17,97,43,0
19914,411,38,16,92,6
19924,912,49,07,52,5
19936,413,210,06,82,1
19946,514,210,67,72,2
19957,313,710,06,41,9
19967,714,410,56,71,9
19977,614,610,77,01,9
19986,914,510,37,62,1
19996,414,710,08,32,3
20005,713,48,67,72,4
20015,012,17,87,12,4
20026,012,17,96,12,0
20036,412,98,56,52,0
20046,813,38,96,52,0
20056,113,88,97,72,3
20065,714,28,88,52,5
20075,313,48,08,12,5
20084,513,07,48,52,9
20095,415,19,19,72,8
20105,316,19,310,83,0
20115,416,39,210,93,0
20125,417,19,811,73,2
20136,217,910,311,72,9
20146,518,010,311,52,8
20156,318,810,412,53,0
20165,719,410,113,73,4
20175,018,39,413,33,7
Chômage au sens du Bureau international du travail (BIT). Diplôme le plus élevé obtenu. Données de 1987 à 2017, corrigées pour les ruptures de série.
Source : Insee - © Observatoire des inégalités