Évolution de la part de la population qui subit des privations matérielles
Unité : %
Taux de pauvreté en conditions de vie
Insuffisance de ressources
Retards de paiement
Restrictions de consommation
Difficultés de logement
200414,614,011,514,210,1
200513,313,49,812,48,9
200612,713,69,012,08,2
200712,513,69,212,28,8
200812,912,78,013,68,2
200912,614,19,612,77,3
201013,315,09,212,77,4
201112,514,68,612,46,7
201211,913,88,511,86,9
201312,614,78,312,96,3
201412,815,48,713,26,4
201511,714,48,612,25,7
201611,914,48,311,66,6
201711,113,98,011,05,7
201811,713,98,311,56,5
201911,713,37,512,46,1
Données 2019 provisoires. Lecture : en 2019, 7,5 % des ménages déclarent n'avoir pas pu payer à temps leurs dépenses (loyers, charges, etc.) à plusieurs reprises. 11,7 % de la population est considérée comme pauvre en conditions de vie car elle déclare au moins huit privations matérielles parmi les 27 critères listés par l'Insee.
Source : Insee – © Observatoire des inégalités