Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Faire un don
Conditions de vie

La précarité énergétique diminue légèrement

Données 11 mars 2021 https://www.inegalites.fr/Une-precarite-energetique-qui-diminue - Reproduction interdite

La précarité énergétique concerne environ 12 % des ménages en France. Un taux en légère baisse depuis cinq ans. Extrait du Centre d’observation de la société.

Conditions de vie Logement Consommation et dépenses

La précarité énergétique touche 12 % des ménages, ce qui représente 6,7 millions de personnes, selon les données 2019 de l’Observatoire de la précarité énergétique (ONPE). L’organisme considère comme précaires ceux qui figurent parmi les 30 % les plus pauvres et qui consacrent plus de 8 % de leur budget à l’énergie (pour le chauffage et l’éclairage notamment). Le taux de précarité énergétique a diminué de 2,5 points entre 2013 et 2019, de 14,5 % à 11,9 %. Si l’on corrige ces données des conditions météo, la diminution est moindre : le taux serait passé de 13,7 % en 2013 à 12,5 % en 2019. Pour l’ONPE, cette évolution est liée au renouvellement du parc de logements et à l’effet des rénovations : les nouveaux logements qui sortent de terre sont de mieux en mieux isolés du froid. On notera toutefois que depuis 2016, l’indice qui tient compte de la météo a augmenté, hausse liée pour l’organisme à la progression des prix de l’énergie.

Part des ménages qui figurent parmi les 30 % les plus pauvres et dont les dépenses d'énergie sont supérieures à 8 % de leur budget. Lecture : 11,9 % des ménages sont en situation de précarité énergétique en 2019.
Source : ONPE – © Observatoire des inégalités

Graphique        Données

L’ONPE interroge les ménages sur les enjeux liés à l’énergie. Globalement, 14 % des ménages disent avoir souffert du froid durant l’hiver 2019-2020 (niveau identique à 2018 et 2019). Principalement à cause d’une mauvaise isolation (41 %), d’une installation de chauffage insuffisante (24 %) ou d’une panne de chauffage (21 %). 31 % indiquent des raisons financières. En 2020 [1], 18 % de la population signalait avoir rencontré des difficultés dans l’année pour payer certaines factures d’énergie contre 10 % en 2013. 53 % des ménages disent avoir restreint leur chauffage pour ne pas avoir de factures trop élevées, contre un tiers l’année précédente.

Il est trop tôt pour mesurer l’impact de la crise actuelle sur la précarité énergétique. Des mesures de soutien ont été prises, mais les conséquences vont être doubles. D’un côté, certains ménages vont voir leurs revenus diminuer : perte d’emploi pour les salariés et arrêt d’activité pour une partie des indépendants. De l’autre, les périodes de confinement durant l’hiver entraînent une hausse des dépenses de chauffage très nette. La facture va s’alourdir notamment pour ceux qui disposent des logements les moins bien isolés et d’une installation de chauffage individuel de mauvaise qualité. Le taux de précarité énergétique va très probablement augmenter, mais aussi l’intensité de cette précarité pour ceux qui sont les plus en difficulté.

Cet article est extrait du Centre d’observation de la société.

Photo / © Stéphanie Lacombe. Image tirée de « En résistance contre le froid », série visible sur www.stephanielacombe.com/serie


[1Enquête menée en juin 2020, sur la période de juillet 2019 à juin 2020. Un changement de méthode a été opéré ce qui peut avoir un impact sur les données.


Date de première rédaction le 6 janvier 2017.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Affiner
Conditions de vie


Autres thèmes

> Revenus, patrimoine, pauvreté > Emploi > Éducation > Lien social et politique > Catégories sociales > Âges et générations > Femmes et hommes > Europe > Français et étrangers > Territoires > Monde

Sur le même sujet

Données 06/07/2022
Près de la moitié des Français ne partent pas en vacances
Données 23/06/2022
La fonction publique ne remplit pas son obligation d’emploi de travailleurs handicapés
Propositions 17/05/2022
Réduire les inégalités : sept mesures urgentes du quinquennat
Données 12/04/2022
Les maladies professionnelles touchent les moins qualifiés
Données 21/02/2022
Les sports d’hiver, une pratique de privilégiés
Données 15/02/2022
Activités sportives : des pratiques inégales
Données 04/02/2022
Plus de quatre millions de mal-logés : de quoi parle-t-on ?
Données 20/01/2022
La moitié des Français estiment que les discriminations selon la couleur de peau sont fréquentes
Entretiens 02/12/2021
Le handicap « multiplie par trois le risque de discrimination au travail ». Entretien avec Fabienne Jégu.
Données 23/11/2021
Les discriminations dans l’accès au logement persistent en France