Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Faire un don
Conditions de vie

Un tiers des associations ont à leur tête une présidente

Données 27 janvier 2022 https://www.inegalites.fr/Un-tiers-des-associations-ont-a-leur-tete-une-presidente - Reproduction interdite

Les femmes représentent 44 % des élus qui siègent dans les conseils d’administration des associations. Mais à leur tête, les présidents masculins sont presque deux fois plus fréquents que les présidentes. Extrait du Centre d’observation de la société.

Lien social et politique Femmes et hommes Vie associative Vie politique

On évoque souvent l’égalité entre les femmes et les hommes aux postes de direction dans les entreprises ou parmi les mandats électoraux. Bien plus rarement dans les associations. Dans ce secteur, qui revendique de fonctionner sur des principes plus démocratiques, la place des femmes parmi les dirigeants n’est guère supérieure. 35 % des associations ont à leur tête une présidente, selon une étude de l’Insee pour l’année 2018 [1] le même niveau que dans les entreprises (32 %).

Aux niveaux hiérarchiques inférieurs, les femmes sont davantage présentes. La parité est pratiquement respectée. Elles forment 44 % des membres des conseils d’administration, 46 % des membres des bureaux [2] et 48 % des trésoriers sont des trésorières. Parmi les secrétaires, les femmes sont mêmes majoritaires (60 %), le rôle d’un secrétaire associatif pouvant avoir un sens très différent, du secrétariat d’exécution, métier très majoritairement exercé par des femmes, au rôle d’organisateur de l’association.

La place des femmes est très inégale selon les secteurs. Dans le domaine de l’hébergement social ou médico-social, on compte presque autant de femmes que d’hommes à la présidence des associations. En revanche, les femmes représentent seulement 22 % des présidents des associations dans le domaine du développement économique. Avec 24 %, les associations sportives font à peine mieux.

Derrière le mot « association » se cachent aussi bien de grandes structures, employant plusieurs milliers de salariés et de minuscules organisations composées de quelques bénévoles qui se réunissent deux ou trois fois dans l’année. Il est fort probable que la part des femmes est bien plus faible à la tête des grandes associations, comme pour les entreprises ou en politique.

Quels sont les éléments qui expliquent la plus ou moins grande présence des femmes à la tête des associations ? Les secteurs dans lesquels on compte peu de femmes adhérentes ont mécaniquement peu de femmes présidentes. Au niveau global, si l’équilibre entre les femmes et les hommes se fait parmi les adhérents et dans les organes de direction – sauf dans le cas du sport et des services économiques – le déséquilibre est important dans l’accès à la présidence. Il dépend d’un ensemble de facteurs, qui vont des contraintes familiales liées aux inégalités dans la sphère domestique, au sentiment de légitimité pour diriger et représenter l’association, en passant par des formes de cooptation masculine. Mais aussi de choix de vie assumés, qui peuvent être liés au genre.

Part des femmes parmi les dirigeants d'association, selon le secteur
Unité : %
Membres du conseil d'administration
Membres du bureau
Secrétaires
Trésoriers
Présidents
Hébergement social ou médico-social4946703648
Enseignement, formation et recherche5253665544
Action sociale, humanitaire ou caritative5256685343
Spectacles et activités artistiques5152665542
Loisirs, divertissements, vie sociale4951685141
Santé5355686340
Activités culturelles (hors spectacles et patrimoine)4953695638
Défense de causes, de droits, d'intérêts4044554533
Sports3235484024
Gestion de services économiques et développement local3230433422
Ensemble4446604835
Lecture : dans les associations d'hébergement social ou médico-social, 49 % des membres de conseil d'administration et 48 % des présidents sont des femmes.
Source : Insee – Données 2018 – © Observatoire des inégalités

Extrait de « Seulement un tiers de femmes parmi les présidents d’associations », Centre d’observation de la société, 8 juin 2021.

Photo / CC Unsplash


[1« Les associations actives en 2018 », Insee résultats, Insee, juin 2021.

[2Le conseil d’administration est élu par les adhérents pour diriger l’association. Il comporte souvent un « bureau », qui comprend moins de membres – par exemple, président, trésorier et secrétaire – et qui prend les décisions courantes.


Date de première rédaction le 27 janvier 2022.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Affiner
Conditions de vie


Autres thèmes

> Revenus, patrimoine, pauvreté > Emploi > Éducation > Lien social et politique > Catégories sociales > Âges et générations > Femmes et hommes > Europe > Français et étrangers > Territoires > Monde

Sur le même sujet

Données 23/06/2022
La fonction publique ne remplit pas son obligation d’emploi de travailleurs handicapés
Propositions 17/05/2022
Réduire les inégalités : sept mesures urgentes du quinquennat
Données 12/04/2022
Les maladies professionnelles touchent les moins qualifiés
Données 21/02/2022
Les sports d’hiver, une pratique de privilégiés
Données 15/02/2022
Activités sportives : des pratiques inégales
Données 04/02/2022
Plus de quatre millions de mal-logés : de quoi parle-t-on ?
Données 20/01/2022
La moitié des Français estiment que les discriminations selon la couleur de peau sont fréquentes
Entretiens 02/12/2021
Le handicap « multiplie par trois le risque de discrimination au travail ». Entretien avec Fabienne Jégu.
Données 23/11/2021
Les discriminations dans l’accès au logement persistent en France
Données 18/11/2021
L’obésité touche de manière inégale les milieux sociaux