Observatoire des inégalités
Commandez le « Rapport sur les riches en France »                               X Fermer
Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Bouton soutenir
Revenus, patrimoine, pauvreté

Qui sont les détenteurs du patrimoine ?

Données 19 décembre 2019

Le patrimoine net (dettes déduites) médian des ménages s’élève à 114 000 euros (données Insee 2015), mais les inégalités de patrimoine selon l’âge et les milieux sociaux sont énormes.

Revenus et patrimoine Ages et générations Patrimoine Revenus

Disposer d’un patrimoine élevé, c’est d’abord une question de temps. Le patrimoine net médian [1] (la moitié possède moins, la moitié davantage) des moins de 30 ans est de 14 100 euros, celui des sexagénaires de plus de 200 000 euros, selon les données Insee 2015. Ces derniers ont eu le temps d’hériter de leurs parents s’ils sont d’une famille aisée ou d’épargner s’ils ont eu des revenus importants.

L’âge ne fait pas tout, bien entendu. On trouve aussi des jeunes fortunés, souvent parce qu’ils ont hérité très tôt. Pour les moins de 30 ans, les 10 % les plus fortunés ont déjà au moins 90 000 euros, ce qui est une belle somme quand on sait que le patrimoine médian, tous âges confondus, est de 114 000 euros. De même, une partie des plus âgés n’ont pas grand-chose. C’est le cas de ceux qui ont eu de faibles revenus durant leur vie active et qui n’ont pas pu accéder à la propriété. Les 10 % les moins fortunés de 70 ans et plus possèdent un maximum de 7 000 euros. Au même âge, les 10 % les plus fortunés ont au moins 610 000 euros. Plus on s’élève en âge, plus les écarts de patrimoine se creusent.

Des milieux bien éloignés

Le patrimoine net médian des ménages ouvriers non qualifiés s’élève à 16 400 euros, celui des ouvriers qualifiés à 42 000 euros et celui des employés à 24 800 euros. Les cadres supérieurs disposent d’un patrimoine d’un tout autre ordre de grandeur : 205 000 euros. Chez les non-salariés, les patrimoines médians sont beaucoup plus importants du fait de leur fortune professionnelle, autour de 380 000 euros pour les professions libérales et de 500 000 euros pour les agriculteurs, mais les écarts sont encore plus forts que pour les salariés. Ainsi par exemple, le dixième le plus fortuné des professions libérales dispose d’au moins 1,5 million d’euros, contre 34 000 euros au mieux pour le dixième le moins fortuné.

À l’âge de la retraite, les fortunes accumulées n’ont rien à voir selon les milieux sociaux. Le patrimoine médian net des anciens cadres supérieurs et professions libérales est alors de 396 000 euros, 2,7 fois plus que celui du reste des salariés retraités (145 000 euros). Le dixième des salariés (hors cadres supérieurs) le moins fortuné n’a, après une vie entière de travail, pas plus de 3 800 euros de patrimoine. Ce sont ces écarts qui, en se transmettant entre générations, facilitent la reproduction dans le temps des inégalités monétaires entre milieux sociaux.

Montant du patrimoine net selon l'âge et la catégorie sociale
Unité : euros
Patrimoine maximum des 10 % les moins fortunés
Patrimoine médian
Patrimoine minimum des 10 % les plus fortunés
Rapport entre les 10 % les plus fortunés et les 10 % les moins fortunés
Selon l'âge
Moins de 30 ans1 20014 10090 20075
De 30 à 39 ans2 40057 100304 300127
De 40 à 49 ans2 200113 200500 100227
De 50 à 59 ans2 700172 400672 000249
De 60 à 69 ans6 100211 800696 200114
70 ans et plus7 000157 000610 00087
Selon la catégorie sociale
Agriculteurs125 700510 5001 292 00010
Artisans, commerçants et chefs d'entreprise12 900218 500980 00076
Professions libérales34 000377 9001 447 00043
Cadres supérieurs13 300204 600711 90054
Professions intermédiaires4 30088 600404 50094
Employés1 60024 800279 700175
Ouvriers qualifiés2 20042 000263 500120
Ouvriers non qualifiés1 10016 400223 500203
Agriculteurs retraités43 600177 500653 70015
Artisants, commerçants, chefs d'entreprise retraités12 100250 700937 30077
Cadres supérieurs, professions libérales retraités94 400396 1001 072 00011
Autres salariés retraités3 800145 300443 600117
Ensemble3 000113 900534 800178
Il s'agit de patrimoines nets, les dettes sont déduites. Lecture : parmi les ménages dont la personne de référence a moins de 30 ans, on entre dans les 10 % les plus fortunés à partir d’un montant de 90 200 euros de patrimoine net.
Source : Insee - Enquête Patrimoine 2015 - © Observatoire des inégalités

Photo / © Skitterphoto


[1Le patrimoine est mesuré par ménage. Le patrimoine net est calculé en déduisant les dettes.


Date de première rédaction le 19 décembre 2019.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Affiner
Revenus, patrimoine, pauvreté


Autres thèmes

> Emploi > Éducation > Lien social et politique > Conditions de vie > Catégories sociales > Âges et générations > Femmes et hommes > Europe > Français et étrangers > Territoires > Monde

Sur le même sujet

Points de vue 22/09/2020
Le bonus aux héritiers de La République en marche : une gifle pour la France populaire
Données 11/09/2020
À quels niveaux se situent les seuils de pauvreté en France ?
L’essentiel 10/09/2020
L’essentiel des inégalités de revenus : quels chiffres retenir ?
Points de vue 09/09/2020
Pauvreté et inégalités, le retour
Données 09/09/2020
La pauvreté augmente à nouveau en France
Données 09/09/2020
Les inégalités de niveau de vie repartent à la hausse
Analyses 08/09/2020
Combien compte-t-on de personnes sans domicile fixe en France ?
Analyses 08/09/2020
Héritage : comment transmettre un million d’euros sans payer d’impôts
Données 03/09/2020
Les plus hauts revenus des non-salariés
Données 28/08/2020
La pauvreté augmente chez les plus jeunes, mais n’épargne pas les plus âgés