Observatoire des inégalités
Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Bouton soutenir

Merci pour votre soutien

Actualité de l’Observatoire 14 janvier 2019

Vous avez été très nombreux à soutenir l’Observatoire des inégalités l’an dernier. Si nous existons, c’est grâce à vous. Merci.


Merci à toutes celles et ceux qui nous ont témoigné leurs encouragements et soutenu notre travail tout au long de l’année 2018. Sans vos dons, l’Observatoire des inégalités n’existerait tout simplement pas. En 2018, environ un tiers de notre budget provient de votre soutien. Il est décisif pour financer nos actions. C’est aussi un appui moral essentiel pour toute l’équipe (salariés et bénévoles) qui s’engage au quotidien pour vous fournir les meilleures informations possibles sur les inégalités. Nous vous remercions très chaleureusement pour votre engagement.

Grâce à vous, nous avons publié deux ouvrages en 2018 : notre premier Rapport sur la pauvreté en France et un ouvrage destiné à mieux « comprendre les inégalités ». Nous avons aussi réédité nos outils pédagogiques destinés aux jeunes (collégiens, lycéens, etc.), et aussi à leurs enseignants ou encadrants. Cette année, nous voulons continuer à vous apporter des éléments chiffrés et nos analyses pour éclairer le débat sur les inégalités. Nous préparons la troisième édition de notre Rapport sur les inégalités en France, qui est devenu une référence dans le débat public. Nous allons aussi créer de nouveaux outils à destination des jeunes, avec notamment un nouveau site Internet dédié et des vidéos.

Plus que jamais, nous tenons à préserver une parole libre et indépendante qui s’adresse au plus grand nombre. Notre rôle n’est pas de défendre un parti pris, de prêcher auprès de convaincus ou de mener un débat entre chercheurs, mais bien d’essayer d’éclairer le plus largement possible le sujet. Avec pluralisme, sans mépriser les analyses que l’on ne partage pas forcément. Nous nous refusons à dramatiser la situation à tout prix, quand bien même cela augmenterait notre audience. Attiser les peurs et les haines rapporte de plus en plus dans notre pays, et la caisse de résonance des réseaux sociaux démultiplie l’influence de ces courants. Nous refusons d’entrer dans ce cercle vicieux. Notre rôle est de continuer à alerter sur l’évolution des inégalités et sur la manière dont les politiques publiques y répondent. De produire donc les données les plus fiables sur le sujet, qu’elles indiquent croissance ou réduction des inégalités.

L’année 2019 sera marquée par les élections européennes. Partout sur le continent, les inégalités sont au cœur des problématiques et des menaces qui pèsent sur notre démocratie. La capacité des pays européens à s’unir et à mettre en place des mécanismes de solidarité sera décisive : le chacun pour soi plongerait nos pays dans une compétition aux conséquences désastreuses pour les moins favorisés.

Nous voulons être utiles au débat qui s’annonce. La montée des inégalités sociales et des tensions qui vont avec n’est pas inéluctable. L’année 2019 qui s’ouvre peut être marquée par de nouvelles avancées vers plus de justice sociale, pour autant que nous nous mobilisions, tous ensemble. Merci encore de rendre possible notre travail. Toute l’équipe de l’Observatoire vous souhaite une très belle année.

L’équipe de l’Observatoire des inégalités


Date de première rédaction le 14 janvier 2019.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Notre actu


Une formation unique en France pour comprendre les inégalités

Newsletter

Espace jeunes

illustration espace jeune

Publication



Rapport sur la pauvreté en France

Formation

20 juin 2019
Comprendre les inégalités

Voir toutes les formations

Actualités de l'Observatoire

Le « Rapport sur les inégalités » reçoit l’appui d’un grand nombre d’experts

Boites à outils

Questions clés
Mesurer les inégalités
Lexique
Salaire : êtes-vous riche ou pauvre ?
Patrimoine : êtes-vous fortuné ?
Niveaux de vie : où en est ma commune ?
L’évaluateur des dépenses publiques
Communes : quelle égalité hommes-femmes ?