Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Bouton soutenir
Âges et générations

L’évolution de la précarité de l’emploi selon l’âge

Données 10 février 2021 https://www.inegalites.fr/L-evolution-de-la-precarite-de-l-emploi-selon-l-age - Reproduction interdite

Parmi les jeunes de 15 à 24 ans qui travaillent, plus de la moitié ont un emploi précaire, contre 17 % au début des années 1980. Pour les 25-49 ans, le taux de précarité est passé de 3 % à 12 %.

Emploi Ages et générations Précarité Emploi

Le taux d’emploi précaire [1] des 15-24 ans qui travaillent est passé de 17,3 % à 52,7 % entre 1982 et 2019, selon l’Insee. Les jeunes sont bien plus touchés que les autres classes d’âge, même si la précarité a augmenté pour tous. Le taux est passé de 3 % à 11,3 % chez les 25-49 ans et de 2,3 % à 6,2 % chez les plus de 50 ans sur la même période. Certes, les actifs âgés de moins de 25 ans sont beaucoup moins nombreux que la large tranche des 25-49 ans. Mais, à eux seuls, les très jeunes actifs représentent un tiers de l’effectif des salariés en contrat précaire.

La montée de la précarité de l’emploi a été particulièrement forte entre le début des années 1980 et celui des années 2000. Le taux de précarité des 15-24 ans atteint déjà 47,4 % en 2000. Jusqu’à la crise financière de 2008, ce taux semblait stabilisé. Entre 2008 et 2016, il est reparti à la hausse pour dépasser les 50 %. Depuis, il stagne.

En comparaison, les autres catégories d’âge ont été relativement épargnées par la tendance à la hausse de la précarité depuis trente ans. Une partie de la hausse pour les jeunes s’explique, il est vrai, par l’apprentissage : la part des apprentis dans l’emploi des jeunes est passée de 4,4 % à 17,4 % entre 1982 et 2019 selon l’Insee. Néanmoins, pour les jeunes peu qualifiés, l’emploi précaire est devenu un sas quasi-obligatoire d’entrée dans l’emploi, et dans lequel une partie reste enfermée un grand nombre d’années.

Nous ne disposons pas encore de données sur l’impact de la crise sanitaire de 2020 sur l’emploi précaire. Paradoxalement, il est probable que le taux de précarité a baissé en 2020 : les travailleurs précaires sont en effet les premiers à avoir perdu leur emploi du fait de la baisse d’activité. Cela ne signifie pas que leur situation sur le marché du travail s’est améliorée, mais bien qu’une partie d’entre eux ne sont plus comptés comme travailleurs précaires mais comme chômeurs ou inactifs.

Part des intérimaires, CDD et apprentis rapportée à l’emploi total. Lecture : 52,7 % des jeunes de 15 à 24 ans qui travaillent ont un contrat précaire en 2019.
Source : Insee – © Observatoire des inégalités

Graphique        Données

Photo / CC BY SA Technoway Wikimedia


[1Le taux d’emploi précaire correspond à la part d’emplois en intérim, en contrat à durée déterminée (CDD) et en apprentissage, rapportée à l’emploi total. L’apprentissage est un contrat précaire mais assorti d’une formation, ce qui le distingue du CDD et de l’intérim.


Date de première rédaction le 17 août 2012.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Affiner
Âges et générations


Autres thèmes

> Revenus, patrimoine, pauvreté > Emploi > Éducation > Lien social et politique > Conditions de vie > Catégories sociales > Femmes et hommes > Europe > Français et étrangers > Territoires > Monde

Sur le même sujet

Données 02/06/2021
Covid-19 : les personnes âgées lourdement frappées
Analyses 11/05/2021
18-24 ans : un peu plus de 400 000 jeunes concernés par un RSA-jeunes
Données 30/04/2021
Le patrimoine selon l’âge
Points de vue 27/04/2021
La France vue d’en haut
Données 18/03/2021
20 % de la population a un diplôme supérieur à bac + 2
Points de vue 25/02/2021
Jeunesse : en finir avec l’hypocrisie française
Données 10/02/2021
L’évolution de la précarité de l’emploi selon l’âge
Entretiens 27/01/2021
« La baisse d’activité économique touche les jeunes de plein fouet »
Données 05/01/2021
La pauvreté selon l’âge
Données 04/12/2020
Les très bas revenus des jeunes adultes