Observatoire des inégalités
Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Bouton soutenir

Jeunes et vieux, deux mondes à part ?

Analyses 26 janvier 2018

Au fil des âges, la vie change. Retour sur des expériences différentes dans une fiche et un quizz pédagogiques. Extrait de notre livret Les inégalités expliquées aux jeunes, disponible à la commande sur notre site.


Les inégalités expliquées aux jeunes
Cet article est extrait de notre ouvrage à vocation pédagogique Les inégalités expliquées aux jeunes, disponible à la commande sur notre site.

À quel âge est-on jeune ?

Les enfants (moins de 10 ans), les adolescents (entre 10 et 19 ans), les jeunes adultes (entre 19 et 25 ans) : tous sont désignés comme « jeunes ». Pourtant, es-tu la même personne aujourd’hui qu’à six ans ? Seras-tu pareil à 25 ans ?

Question d’âge ou de générations ?

Les moins de 25 ans ont toujours connu le téléphone portable et les appareils photo numériques. Les quadragénaires d’aujourd’hui sont nés avant Internet et avant la télévision en couleur. Pour eux, le CD a été une révolution. Selon son âge, on ne mène pas la même vie : quand on est jeune, en général, on sort davantage, on écoute plus de musique, on n’a pas de maison à rembourser, d’enfants à élever. Selon sa génération, on ne se comporte pas non plus de la même manière : on écoute davantage tel style de musique, on lit telle revue, on joue à tel jeu.

Pour bien comprendre la différence entre l’âge et la génération, prenons l’exemple des jeux vidéo. Quand ils sont arrivés dans les années 1980, on les considérait comme des jouets pour les jeunes. Cette nouvelle pratique semblait liée à l’âge. Mais une bonne partie des jeunes de l’époque ont continué à jouer en vieillissant. Ce comportement n’est donc pas associé à l’âge, mais bien à une génération.

La jeunesse et la vieillesse existent-elles ?
Il faut se méfier de trop généraliser. La jeunesse, comme la vieillesse, est composée de personnes de milieux sociaux très différents, qui vivent dans des conditions qui n’ont rien à voir. Un jeune ouvrier de 20 ans a plus de points communs avec un adulte ouvrier de 35 ans qu’avec un étudiant de son âge. Même chose pour les personnes âgées : la vie d’un ouvrier retraité est plus proche de celle d’un adulte ouvrier que de celle d’un cadre supérieur à la retraite.

Les jeunes sont plus touchés par la pauvreté

Plus d’un tiers des jeunes sont pauvres, contre 3,8 % des plus de 60-69 ans. Ces jeunes sont d’abord des enfants : 1,8 million de mineurs vivent sous le seuil de pauvreté. Ces enfants sont pauvres parce que leurs parents ont de très bas salaires, sont au chômage ou sont en situation précaire. Ensuite, il y a les jeunes adultes (les 20-29 ans), qui ne vivent plus chez leurs parents : ils sont 854 000 à vivre sous le seuil de pauvreté. C’est surtout parce qu’ils n’arrivent pas à trouver un travail durable et correctement payé.

À quel niveau est-on pauvre en France ?

Vivre avec 1 500 € par mois, ce n’est pas pareil quand on est cinq ou quand on est tout seul. Le seuil de pauvreté varie en fonction de la taille de la famille. Avec la définition la plus souvent utilisée, une personne seule est pauvre quand elle a 1 015 € pour vivre par mois. Pour un couple sans enfant, c’est 1 523 €, 2 132 € pour une famille avec deux enfants de moins de 14 ans.

Pourquoi est-on plus riche quand on est plus vieux ?

Quand on reste dans la même entreprise, on accumule de l’expérience. On gagne en ancienneté et en salaire. D’autres facteurs jouent. Lorsque les personnes ont des enfants à charge, les aides (comme les allocations familiales) ne suffisent pas à couvrir les dépenses que cela entraîne : le niveau de vie diminue. Puis les enfants quittent la maison, deviennent autonomes et le budget s’allège. Même chose pour ceux qui ont eu la chance d’acheter tôt leur logement et qui ont fini de rembourser les emprunts. Heureusement que certaines dépenses diminuent quand on vieillit, car à la retraite le niveau de vie diminue.

Les vieux ne roulent pas tous sur l’or

Tout n’est pas rose pour les plus âgés : certains sont mis à la porte de leur travail à la cinquantaine parce qu’ils demandent un salaire plus élevé, commencent à fatiguer pour suivre les cadences, ou n’ont pas été formés aux nouvelles façons de travailler. La pauvreté des plus âgés est moins élevée, mais avec l’âge il devient plus difficile d’en sortir.

Le logement plombe le portefeuille… des jeunes !

D’un côté, les jeunes ont du mal à trouver un emploi, de l’autre ils paient cher leur loyer. Les jeunes ont des difficultés des deux côtés, d’autant que trouver un logement en France implique la plupart du temps d’avoir un emploi stable, et bien rémunéré de préférence.

Au travail

Le chômage des jeunes de 20-24 ans s’élevait à 22 % en 2015, tandis qu’il touchait 9,4 % des 25-49 ans. Les jeunes sont également bien plus nombreux à occuper des emplois en contrat à durée déterminée (CDD), ou à être en stage car ils disposent de peu d’expérience et qu’on ne leur laisse pas toujours leur chance. À l’inverse, trouver un emploi quand on est plus âgé, par exemple à la suite d’un licenciement, est tout aussi difficile car cette fois, les employeurs ont tendance à juger les candidats trop vieux et donc plus assez « efficaces ».

Avec la crise, tout le monde s’accroche à son emploi, personne n’a envie de se retrouver au chômage. Le manque d’expérience n’est pas vraiment un atout mais les jeunes diplômés trouvent plus facilement un emploi que ceux qui sortent de l’école sans diplôme. Il se produit un phénomène de file d’attente où les moins qualifiés sont repoussés vers le bas : le bac + 5 prend la place du bac + 3, qui prend la place du bac, etc. Heureusement, la plupart des jeunes finissent par s’intégrer dans le monde du travail, même si cela prend du temps.

Photo/Fotolia


Date de première rédaction le 26 janvier 2018.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Notre actu


« #balancelesdiscriminations » : c’est le thème de la 6e édition du Prix « Jeunesse pour l’égalité »

Newsletter

Espace jeunes

illustration espace jeune

Publication



Comprendre les inégalités

Formation

20 novembre 2018
La jeunesse face aux inégalités

Voir toutes les formations

Actualités de l'Observatoire

Au programme de la rentrée : un ouvrage pour expliquer les inégalités aux jeunes

Boites à outils

Questions clés
Mesurer les inégalités
Lexique
Salaire : êtes-vous riche ou pauvre ?
Patrimoine : êtes-vous fortuné ?
Niveaux de vie : où en est ma commune ?
L’évaluateur des dépenses publiques
Communes : quelle égalité hommes-femmes ?