Observatoire des inégalités
Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Bouton soutenir
Emploi

Discriminations : un panorama du testing en France

Analyses 3 septembre 2009

Les opérations de « testing » mettent en évidence les profondes discriminations dont sont victimes notamment les étrangers et les femmes. Une synthèse de Noam Leandri, de l’Observatoire des inégalités.

Emploi Conditions de vie Français et étrangers

Depuis que l’association SOS Racisme a lancé ses premiers testing [1] aux entrées des discothèques au début des années 1990, les chercheurs ont repris et développé cette technique d’enquête. Le droit s’est aussi emparé de cette méthode de preuve des discriminations, notamment avec la loi pour l’égalité des chances de 2006.

Les tests, de plus en plus nombreux, dessinent le paysage des discriminations en France et en montrent l’étendue. Ainsi par exemple, à diplômes et expériences équivalents, les personnes qui se distinguent par la couleur de leur peau ou les femmes sont loin d’avoir les mêmes chances que le reste de la population blanche et masculine. Alors que le droit à la santé pour tous est reconnu, certains médecins refusent les titulaires de la couverture maladie universelle.

La force du testing qui compare des situations fictivement identiques à une exception près (couleur de la peau, sexe) en limite aussi la portée. Il ne s’agit pas de discriminations réellement observées dans la société, mais de cas théoriques sur un espace de temps et de lieu déterminé. En outre, certaines discriminations sont tellement tenaces que les victimes potentielles s’abstiendront d’elles-mêmes de candidater...

Synthèse des testing réalisés par domaine :

- Discriminations à l’embauche

- Discriminations à l’accès aux soins

- Discriminations à l’accès au logement

A consulter pour en savoir plus :

Le testing, une méthode expérimentale de mesure des discriminations à l’embauche, Centre d’analyse stratégique, Note de Veille n° 48, 5 mars 2007.

L’apport du testing à la mesure des discriminations, Centre d’étude de l’emploi, Le 4 pages du CEE n° 68, août 2009.

Immigrés et étrangers, entre discriminations et inégalités sociales, n°2 des Dossiers de l’Observatoire de l’Observatoire des inégalités.

Photo / Fotolia


[1Opérations où sont présentés des candidats aux caractéristiques similaires hormis un critère à propos duquel on cherche à mesurer une discrimination (couleur de peau, patronyme, sexe, etc.).


Date de première rédaction le 3 septembre 2009.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Affiner
Emploi


Autres thèmes

> Revenus, patrimoine, pauvreté > Éducation > Lien social et politique > Conditions de vie > Catégories sociales > Âges et générations > Femmes et hommes > Europe > Français et étrangers > Territoires > Monde

Sur le même sujet

Données 19/08/2019
Cinq millions d’emplois demeurent fermés aux étrangers non européens
Données 11/07/2019
Chômage des immigrés : le poids des inégalités sociales et des discriminations
Analyses 25/06/2019
Que pensent les Français des inégalités ?
Données 20/06/2019
La précarité de l’emploi augmente à nouveau
Données 19/06/2019
Chômage : les jeunes aux premières loges
Données 17/06/2019
3,7 millions de salariés précaires en France
Données 14/06/2019
Mal-emploi : huit millions de personnes fragilisées
Le tour de la question 04/06/2019
Rapport 2019 : l’essentiel sur les inégalités au travail
Points de vue 04/06/2019
Une vague de mépris social
Données 25/04/2019
Un million de chômeurs de longue durée