Commandez le « Rapport sur la pauvreté en France »                              X Fermer
Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Bouton soutenir
Conditions de vie

Des services à domicile réservés aux plus fortunés

Données 20 février 2015 https://www.inegalites.fr/Des-services-a-domicile-reserves-aux-plus-fortunes - Reproduction interdite

17,7 % des cadres supérieurs emploient du personnel domestique, contre 2 % des employés ou des ouvriers. Les 10 % les plus aisés bénéficient de 60 % des avantages fiscaux liés aux services à domicile, alors que les 20 % les plus pauvres n’en profitent pas.

Conditions de vie Consommation et dépenses

En 2011, 13 % des ménages ont employé du personnel à domicile au cours des deux derniers mois, selon une étude du ministère du Travail [1]. Jusqu’aux 70 % les moins fortunés, moins de 10 % des ménages sont concernés. Pour les 10 % les plus pauvres, la proportion n’est que de 6,9 %. Si 17,7 % des cadres supérieurs emploient du personnel à domicile, ce n’est le cas que de 2 % des employés ou des ouvriers, qui représentent près de la moitié des actifs.

Et encore, ces données mélangent des familles qui font appel à une heure de ménage occasionnelle, et d’autres qui en utilisent plusieurs par jour et régulièrement. De plus, les formes d’aide à domicile sont hétérogènes : du ménage ou du soutien scolaire pour les cadres supérieurs financés par des réductions d’impôts, à l’aide aux personnes âgées dépendantes démunies, qui peut être prise en charge par les conseils généraux.

Si l’on restreint le champ aux ménages avec enfants, les écarts sont encore plus grands. La moitié de ceux dont les revenus s’élevaient à 5 000 euros ou plus (10 % des ménages) étaient employeurs réguliers de personnel à domicile en 2005 [2]. Jusqu’à 3 000 euros mensuels (62 % des ménages concernés), le taux était inférieur ou égal à 3 %.

« Les inégalités en termes de bénéfices de la dépense fiscale pour le recours à un salarié à domicile demeurent très élevées, et supérieures à celles des revenus », indique le ministère. Au total, les 10 % les plus aisés bénéficient de 60 % des avantages fiscaux alors que les 20 % les plus pauvres n’en profitent pas et seulement 4 % vont aux moins favorisés (entre les 20 et 50 %).


Source : ministère du Travail, d'après Insee - Données 2011 - © Centre d'observation de la société

Graphique        Données



Source : ministère du Travail, d'après Insee - Données 2011 - © Centre d'observation de la société

Graphique        Données

Les 10 % des ménages les plus aisés reçoivent 60 % de la masse de l'avantage fiscal. Les 20 % les plus démunis ne perçoivent rien.
Source : ministère des Affaires sociales - Données 2011 - © Centre d'observation de la société

Graphique        Données

Pour en savoir plus :

« Les services à la personne : qui y recourt ? Et à quel coût ? », Dares Analyses n°63, août 2014.

Article publié à l’origine sur le site du Centre d’observation de la société.

Photo / © Billionsphoto.com


[1« Les services à la personne : qui y recourt ? Et à quel coût ? », Dares Analyses n°63, août 2014.

[2Les données du ministère du Travail sont anciennes, mais ont sans doute peu varié depuis.


Date de première rédaction le 20 février 2015.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Affiner
Conditions de vie


Autres thèmes

> Revenus, patrimoine, pauvreté > Emploi > Éducation > Lien social et politique > Catégories sociales > Âges et générations > Femmes et hommes > Europe > Français et étrangers > Territoires > Monde

Sur le même sujet

Données 05/11/2020
Le nombre de crimes et délits anti-LGBT augmente
Données 05/11/2020
L’homophobie reste présente dans la société française
Données 29/10/2020
Les handicapés sont plus souvent ouvriers ou employés
Données 23/10/2020
Les milieux sociaux sont inégaux face à la pollution au travail
Le tour de la question 15/10/2020
Handicap et inégalités : les principales données
Données 25/09/2020
Les plus précaires, victimes de discriminations dans l’accès aux soins
Analyses 08/09/2020
Combien compte-t-on de personnes sans domicile fixe en France ?
Données 07/07/2020
Quatre Français sur dix ne partent pas en vacances
Entretiens 03/07/2020
« Les riches sont deux fois plus nombreux à partir en vacances que les pauvres, et cela depuis 30 ans ». Entretien avec Sandra Hoibian, du Crédoc
Entretiens 21/04/2020
« Coronavirus : l’ampleur de la crise à venir dépendra des choix politiques »