Bouton menu

Contre les inégalités, l’information est une arme

Faire un don
Emploi

Chômage et précarité : un impossible bilan

Analyses 2 juin 2021 https://www.inegalites.fr/Chomage-et-precarite-un-impossible-bilan - Reproduction interdite

La crise sanitaire déjoue la lecture des indicateurs habituels de précarité de l’emploi et du chômage. Comment approcher les effets inégalitaires de la pandémie en matière d’emploi ?

Emploi Précarité Chômage

Pour être comptabilisé comme chômeur dans les enquêtes de l’Insee, il faut effectuer des démarches de recherche d’emploi. Or, les périodes de confinement rendent ces démarches particulièrement complexes, voire impossibles. Les personnes sans emploi qui ne remplissent pas cette condition ne figurent donc plus dans les statistiques du chômage de l’Insee. L’évolution du nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi, une autre manière de comptabiliser les chômeurs, ne peut pas non plus être tenue pour exhaustive. Tous ceux qui savent qu’ils n’ont aucune indemnisation à recevoir – en particulier les jeunes qui arrivent sur le marché du travail – ne trouvent pas d’intérêt à s’inscrire, ils ne sont donc pas comptabilisés non plus.

À la fin 2020, Pôle emploi enregistrait une hausse de 8 % du chômage en un an, soit 270 000 demandeurs d’emploi supplémentaires. La hausse a été plus forte pour les hommes (+ 160 000) que pour les femmes (+ 106 000), et à peu près du même niveau chez les jeunes (+ 8,8 % pour les moins de 25 ans) qu’en moyenne. Ces données ne mesurent que l’effet officiel des pertes d’emploi pour les salariés. Non seulement elles n’incluent pas ceux qui sont découragés de rechercher du travail, mais elles ne prennent pas en compte non plus les indépendants dont l’activité s’est arrêtée, ni les « petits boulots » non déclarés : n’ayant pas droit à des indemnités, ils ne s’inscrivent pas à Pôle emploi. De même, la génération de jeunes fraîchement diplômés, qui trouve des conditions d’embauche particulièrement difficiles, ne figure pas dans ces chiffres, alors que le déclassement qu’elle subit est violent. Devoir accepter un salaire bien moins élevé qu’attendu ou mettre une croix sur une filière – plus ou moins provisoirement – dans laquelle on s’imaginait un avenir, même si on ne se situe pas parmi les plus démunis, est rarement bien vécu.

Les statistiques du chômage arrêtées au 31 décembre 2020 ne constituent pas un bilan. Plus la crise dure, plus la suspension temporaire de certaines activités risque de se traduire à l’avenir par des restructurations sectorielles profondes. Nul ne sait dire quel sera le prix du choc économique en termes de faillites d’entreprises et de licenciements.

Il est tout aussi complexe de mesurer l’impact sur la précarité du travail : la part des travailleurs en contrat à durée déterminée (CDD) ou en intérim diminue en général au début des crises parce que les contrats courts s’arrêtent en premier. On sait tout de même que 400 000 personnes, dont 165 000 âgées de moins de 30 ans, ont touché une prime de l’État parce qu’elles étaient précaires en 2019 mais n’avaient pas réussi en 2020 à retravailler suffisamment pour toucher une indemnité chômage.

Lire les autres articles de notre dossier sur les effets de la crise sanitaire sur les inégalités :

Ce dossier est extrait de notre Rapport sur les inégalités en France, édition 2021, qui vient de paraitre.


Commander ou télécharger l’ouvrage complet

Rapport sur les inégalités en France, édition 2021, sous la direction d’Anne Brunner et Louis Maurin, Observatoire des inégalités, juin 2021.
176 pages.
ISBN 978-2-9553059-9-7
10 € hors frais d’envoi.
Également disponible en version numérique à télécharger.
En cas de difficultés financières, vous pouvez demander l’envoi gratuit de l’ouvrage.

AJOUTER AU PANIER Consulter le sommaire

Photo / © Vent du sud


Date de première rédaction le 2 juin 2021.
© Tous droits réservés - Observatoire des inégalités - (voir les modalités des droits de reproduction)

Affiner
Emploi


Autres thèmes

> Revenus, patrimoine, pauvreté > Éducation > Lien social et politique > Conditions de vie > Catégories sociales > Âges et générations > Femmes et hommes > Europe > Français et étrangers > Territoires > Monde

Sur le même sujet

Propositions 13/07/2022
Pour un travail soutenable, il faut réduire les pénibilités
Données 13/07/2022
Horaires décalés et journées discontinues : les conditions de travail des moins qualifiés
Entretiens 21/04/2022
« Le travailleur de la logistique, ouvrier des temps modernes », entretien avec David Gaborieau
Données 12/04/2022
Les maladies professionnelles touchent les moins qualifiés
Données 07/04/2022
Les femmes ne sont pas plus discriminées à l’embauche que les hommes
Analyses 04/03/2022
La mixité des métiers progresse, mais bien lentement
Propositions 03/03/2022
Comment améliorer la mixité dans les formations initiales ?
Données 04/02/2022
Les personnes d’origine maghrébine nettement discriminées à l’embauche
Analyses 25/01/2022
Chômage : les inégalités diminuent, mais les fractures demeurent
Entretiens 02/12/2021
Le handicap « multiplie par trois le risque de discrimination au travail ». Entretien avec Fabienne Jégu.