Le temps partiel subi en Europe

En 2011, 8,6 millions d’Européens travaillent en temps partiel subi, soit près de 4 % de l’ensemble des travailleurs des 27 Etats membres.

19,4 % des emplois européens sont des temps partiels, ce qui correspond à 42 millions de travailleurs. Parmi eux, 20,5 % aimeraient travailler davantage. Ce temps partiel subi, équivalent à 8,6 millions de personnes, représente donc près de 4 % de l’emploi total des 27 pays de l’Union européenne.

Les plus fortes proportions de travailleurs en situation de temps partiel subi se retrouvent en Irlande (7,43 %), Espagne (6,80 %) et Royaume-Uni (6,12 %). Les plus faibles taux se situent dans tous les pays d’Europe centrale et orientale, sous le seuil de 3 %. L’Italie est le seul pays occidental à connaître une faible proportion de temps partiels subis (1,97 %).

Le taux de travailleurs à temps partiel subi pèse davantage dans les pays où le travail à temps partiel est peu répandu. Ainsi, en Grèce et en Lettonie, si le travail à temps partiel subi ne représente que 3,90 % et 3 % de l’ensemble des emplois, il représente en revanche 58 et 57 % de l’emploi à temps partiel. A l’inverse, alors que le travail à temps partiel pèse respectivement 49 % et 25 % de l’emploi aux Pays-Bas et en Belgique, la proportion de travailleurs qui souhaiteraient travailler plus (temps partiel subi) parmi l’ensemble des emplois à temps partiel, y est le plus faible (3 % chacun).

De façon générale, le temps partiel a pour caractéristique d’être essentiellement féminin. En 2011, près de 8,9 % des hommes travaillent à temps partiel en Europe, contre 32 % des femmes. En termes de temps partiel subi, l’écart se resserre mais reste important : s’il concerne 5,9 % des femmes européennes, il ne concerne que 2,4 % seulement des hommes.

Source : Eurostat. Tranches d’âges : 15 à 74 ans


Photo : © manipulateur - Fotolia


Données

La richesse par habitant en Europe

Avec un Produit intérieur brut (PIB) par habitant de 12 100 euros [1], la Bulgarie est (...)

● Lire la suite

Éducation et formation tout au long de la vie en Europe

Le départ prématuré de l’école En 2013, 11,9 % des jeunes européens de 18 à 24 ans sont (...)

● Lire la suite


Analyses

An EU Perspective On Wage Inequality

It is still far-fetched to speak about a single European labour market but the very (...)

● Lire la suite

Les niveaux de revenus au sein de l’Union européenne

Les inégalités de revenus [3] entre les populations européennes sont considérables, en (...)

● Lire la suite


Recherche scientifique

Ethical Justifications of Social Europe

Is a European Social union desirable ? And is it feasible ? Many politicians are (...)

● Lire la suite

Crisis and Inequality in Europe

The development of inequality Inequality in Europe has two dimensions : (a) (...)

● Lire la suite


Sondages et opinions

Que pensent les Européens des inégalités hommes/femmes ?

L’enquête datée de mars 2012 interroge le rapport des Européens aux inégalités (...)

● Lire la suite

Les Hongrois pleurent ensemble et stagnent ensemble

Comme indiqué dans des articles précédents, la moitié de la population hongroise (...)

● Lire la suite


14 février 2013

Thèmes : • Genre • Conditions de travail

Données

Même thème