La richesse par habitant en Europe

35 400 euros en Irlande contre 12 100 euros en Bulgarie. Le niveau de richesse par habitant est très hétérogène au sein de l’Union européenne. Les pays situés à l’Est et au Sud de l’Europe affichent les niveaux les plus faibles.

Avec un Produit intérieur brut (PIB) par habitant de 12 100 euros [1], la Bulgarie est presque trois fois moins riche que les pays présentant les niveaux les plus élevés, l’Irlande (35 400 euros) ou les Pays-Bas (35 300 euros). Sans surprise, les pays scandinaves, l’Allemagne, le Royaume-Uni ou encore la France ont des niveaux de richesse par habitant supérieurs à la moyenne européenne. Enfin, on voit ici à quel point le Luxembourg occupe une situation à part au sein de l’Union européenne, avec un PIB par habitant supérieur à 70 000 euros.

D’une manière générale, les pays les plus pauvres sont les pays de l’Est de l’Europe, les derniers à avoir intégré l’Union européenne : au-delà de la Bulgarie, la Roumanie (14 500 euros), la Croatie (16 100 euros) ou encore la Pologne (17 800 euros) affichent des PIB par habitant parmi les plus bas de l’Union européenne. Le Portugal et la Grèce, pays fortement touchés par la crise économique et sociale depuis 2008, sont également en-dessous de la moyenne européenne, avec des PIB par habitant respectifs de 20 900 et 19 300 euros.

Le PIB par habitant reflète l’ensemble de la richesse monétaire créée une année donnée par un pays, rapportée à sa population. D’un point de vue global, il illustre assez bien la hiérarchie des niveaux de vie entre les pays. Toutefois, cet indicateur est limité et doit être utilisé avec précaution : il ne dit rien en effet de la manière dont cette richesse créée est distribuée au sein des pays et selon les différentes catégories sociales de la population.

Photo © Jérôme SALORT - Fotolia.com

Notes

[1Ces données sont calculées en "standard de pouvoir d’achat" (SPA), qui tient compte des différences de coût de la vie dans chaque pays.


Données

Éducation et formation tout au long de la vie en Europe

Le départ prématuré de l’école En 2013, 11,9 % des jeunes européens de 18 à 24 ans sont (...)

● Lire la suite

La reproduction des diplômes en Europe

Dans tous les pays de l’Union européenne, on observe une reproduction ou une (...)

● Lire la suite


Analyses

An EU Perspective On Wage Inequality

It is still far-fetched to speak about a single European labour market but the very (...)

● Lire la suite

Les niveaux de revenus au sein de l’Union européenne

Les inégalités de revenus [3] entre les populations européennes sont considérables, en (...)

● Lire la suite


Recherche scientifique

Ethical Justifications of Social Europe

Is a European Social union desirable ? And is it feasible ? Many politicians are (...)

● Lire la suite

Crisis and Inequality in Europe

The development of inequality Inequality in Europe has two dimensions : (a) (...)

● Lire la suite


Sondages et opinions

Que pensent les Européens des inégalités hommes/femmes ?

L’enquête datée de mars 2012 interroge le rapport des Européens aux inégalités (...)

● Lire la suite

Les Hongrois pleurent ensemble et stagnent ensemble

Comme indiqué dans des articles précédents, la moitié de la population hongroise (...)

● Lire la suite


5 novembre 2015

Thèmes : • Données de synthèse • Comparaisons

Données

En partenariat

L’Observatoire des inégalités est un organisme indépendant d’information et d’analyse sur les inégalités. Il est situé à Tours et dispose d’une antenne en région parisienne. Outre l’équipe permanente, il s’appuie sur un réseau de citoyens sensibilisés par la question des inégalités. L’Observatoire des inégalités dispose par ailleurs d’un conseil scientifique composé d’économistes, de philosophes, de sociologues et de juristes.

● Voir tous les articles de la même source

● Voir le site Internet

Même thème