Les travailleuses européennes sont moins bien rémunérées

Le niveau de salaire horaire brut médian des Européennes est de 11 euros contre 12,8 euros pour les Européens.

Le niveau de salaire horaire brut médian des Européennes est de 11 euros contre 12,8 euros pour les Européens (données 2010, voir l’étude d’Eurostat – en anglais – ici, ou le communiqué de presse ici). De même, la part des travailleuses européennes à toucher des bas salaires [1] est plus importante que celle des travailleurs européens : 21 % d’entre elles gagnent un niveau de salaire horaire égal ou inférieur aux deux-tiers du salaire horaire brut médian national, contre 13 % des hommes (données 2010,. Dans certains pays, les écarts peuvent prendre des proportions plus importantes, comme en Allemagne (29 % des femmes contre 17 % des hommes) ou en Autriche (25 % pour les femmes et 8 % pour les hommes). Les Françaises sont 8 % à toucher un bas salaire contre 4,5 % des Français.

17 % des Européens touchent des bas salaires. Les bas salaires concernent généralement les emplois de bas niveau de qualification. Cela n’explique en rien les écarts observés aux dépens des femmes en Europe. En revanche, il est inéluctable que la part des travailleurs qui touchent un bas salaire est plus élevée chez les personnes dont le niveau de diplôme est plus faible, dont le type de contrat est plus précaire, mais également chez les moins de 30 ans. Ainsi, 29 % des Européens qui ont un niveau d’études équivalent au mieux au premier cycle du secondaire (collège français) touchent un bas salaire contre 6 % des diplômés du supérieur. Toujours au niveau européen, 31% des travailleurs à durée déterminée touchent un bas salaire contre 16 % de celles et ceux qui ont un contrat à durée indéterminée. Enfin, 30 % des travailleurs de moins de 30 as touchent un bas salaire contre 14 % environ pour les autres classes d’âge.

Notes

[1Selon Eurostat, les bas salaires correspondent à un niveau de salaire horaire inférieur ou égal aux deux-tiers du salaire horaire brut médian, c’est-à-dire au niveau de salaire horaire avant impôt qui divise en deux les travailleurs : 50 % gagnent moins, 50% gagnent plus. Les niveaux de bas salaires diffèrent selon les pays. En France en 2010, il était de 9,2 euros contre 16,6 euros au Danemark et de 1 euro en Bulgarie.


Photo : © olly - Fotolia.com


Données

La richesse par habitant en Europe

Avec un Produit intérieur brut (PIB) par habitant de 12 100 euros [1], la Bulgarie est (...)

● Lire la suite

Éducation et formation tout au long de la vie en Europe

Le départ prématuré de l’école En 2013, 11,9 % des jeunes européens de 18 à 24 ans sont (...)

● Lire la suite


Analyses

An EU Perspective On Wage Inequality

It is still far-fetched to speak about a single European labour market but the very (...)

● Lire la suite

Les niveaux de revenus au sein de l’Union européenne

Les inégalités de revenus [3] entre les populations européennes sont considérables, en (...)

● Lire la suite


Recherche scientifique

Ethical Justifications of Social Europe

Is a European Social union desirable ? And is it feasible ? Many politicians are (...)

● Lire la suite

Crisis and Inequality in Europe

The development of inequality Inequality in Europe has two dimensions : (a) (...)

● Lire la suite


Sondages et opinions

Que pensent les Européens des inégalités hommes/femmes ?

L’enquête datée de mars 2012 interroge le rapport des Européens aux inégalités (...)

● Lire la suite

Les Hongrois pleurent ensemble et stagnent ensemble

Comme indiqué dans des articles précédents, la moitié de la population hongroise (...)

● Lire la suite


24 janvier 2013

Thèmes : • Salaires • Revenus

Données

En partenariat

L’Observatoire des inégalités est un organisme indépendant d’information et d’analyse sur les inégalités. Il est situé à Tours et dispose d’une antenne en région parisienne. Outre l’équipe permanente, il s’appuie sur un réseau de citoyens sensibilisés par la question des inégalités. L’Observatoire des inégalités dispose par ailleurs d’un conseil scientifique composé d’économistes, de philosophes, de sociologues et de juristes.

● Voir tous les articles de la même source

● Voir le site Internet

Même thème