Les bidonvilles dans le monde

Un tiers de la population des pays pauvres vit dans des bidonvilles, soit plus de 860 millions de personnes dont les conditions d’habitat sont précaires.

Depuis vingt ans, la part des bidonvilles dans le monde diminue de façon constante selon le rapport 2012/2013 du programme des Nations Unies pour l’Habitat. En 1990, au sein des seuls pays en développement, on estimait à 46,2 % la proportion d’habitants vivant dans un bidonville. Ce chiffre a chuté à 32,6 % en 2010, et a connu une légère augmentation en 2012, avec 32,7 %. Pourtant, le nombre de personnes vivant dans des bidonvilles a quant à lui augmenté significativement, passant d’une estimation de 650,44 millions en 1990 à 862,57 millions en 2012.

Evolution des bidonvilles dans les pays en développement

Ces données cachent des disparités importantes selon les aires géographiques considérées. Que ce soit en valeur absolue ou en proportion de personnes vivant en bidonville au sein de la population urbaine, le phénomène touche de manière particulièrement importante l’Afrique subsaharienne. 62 % des citadins vivent ainsi dans des conditions de logement particulièrement insalubres. En Asie du sud (l’Inde pour l’essentiel), c’est 35 % des citadins qui vivent dans un cadre comparable. Si l’on estime à plus de 200 millions le nombres de personnes vivant dans des bidonvilles dans l’est de l’Asie, le taux chute à 25 % lorsqu’on le rapporte à l’ensemble de la population urbaine.

Répartition géographique du phénomène

JPEG - 60.4 ko
Part de la population urbaine vivant dans des bidonvilles
Source : Un-Habitat, State of The World Cities 2012/2013. Année des données : 2012

Dans les pays riches, le phénomène des bidonvilles est encore considéré comme marginal, malgré la multiplication de formes d’habitats de fortune (cabanons, tentes, campements) aux abords de certaines métropoles européennes, ainsi que la persistance de nombreux quartiers de taudis dans la plupart des agglomérations occidentales. Par ailleurs, il faut également se méfier de la confusion fréquente entre les formes d’habitat et les réalités qu’elles recouvrent. De manière générale, les habitats précaires peuvent résulter soit de phénomènes de pression démographique et d’exode rural que de logiques de marginalisation et de ségrégation sociale. Enfin, les critères de définition des bidonvilles, notamment en termes de salubrité, d’accès à certaines normes sanitaires ou de conditions d’habitation, sont à prendre en compte dans le contexte de développement des pays concernés, notamment au regard des conditions de vie dans les zones rurales.

Les phénomènes de pression démographique et l’accentuation des migrations des campagnes vers les villes posent sans doute les défis les plus considérables pour les pays en développement. Les besoins en logements et en infrastructures qui y sont liés (traitement des déchets, réseaux urbains d’énergie, alimentation en eau, etc.) sont énormes. Le ralentissement économique mondial rend leur situation encore plus délicate, d’autant que l’aide des pays riches se tarit.

Pour aller plus loin, vous pouvez télécharger le rapport 2012/2013 de la commission ONU sur l’habitat

Photo : Madpai Creative commons
http://flickr.com/photos/59353670@N00/2350666621


Données

La richesse par habitant en Europe

Avec un Produit intérieur brut (PIB) par habitant de 12 100 euros [1], la Bulgarie est (...)

● Lire la suite

Éducation et formation tout au long de la vie en Europe

Le départ prématuré de l’école En 2013, 11,9 % des jeunes européens de 18 à 24 ans sont (...)

● Lire la suite


Analyses

An EU Perspective On Wage Inequality

It is still far-fetched to speak about a single European labour market but the very (...)

● Lire la suite

Les niveaux de revenus au sein de l’Union européenne

Les inégalités de revenus [3] entre les populations européennes sont considérables, en (...)

● Lire la suite


Recherche scientifique

Ethical Justifications of Social Europe

Is a European Social union desirable ? And is it feasible ? Many politicians are (...)

● Lire la suite

Crisis and Inequality in Europe

The development of inequality Inequality in Europe has two dimensions : (a) (...)

● Lire la suite


Sondages et opinions

Que pensent les Européens des inégalités hommes/femmes ?

L’enquête datée de mars 2012 interroge le rapport des Européens aux inégalités (...)

● Lire la suite

Les Hongrois pleurent ensemble et stagnent ensemble

Comme indiqué dans des articles précédents, la moitié de la population hongroise (...)

● Lire la suite


27 novembre 2012

Thèmes : • Logement • Ségrégation • Conditions de vie

Données

En partenariat

L’Observatoire des inégalités est un organisme indépendant d’information et d’analyse sur les inégalités. Il est situé à Tours et dispose d’une antenne en région parisienne. Outre l’équipe permanente, il s’appuie sur un réseau de citoyens sensibilisés par la question des inégalités. L’Observatoire des inégalités dispose par ailleurs d’un conseil scientifique composé d’économistes, de philosophes, de sociologues et de juristes.

● Voir tous les articles de la même source

● Voir le site Internet

Même thème